C'est là que tout commence...

Aller en bas

C'est là que tout commence...

Message par Invité le Jeu 8 Jan - 7:32

Trop occupée à supprimer ses pensées négatives, Aika ne remarqua pas lorsque son maitre s'arrêta. Étant à la gauche de celui ci, légèrement en retrait, elle se retrouva donc a la même hauteur que lui lorsqu'il se remit a marcher. Elle se rappela alors la réaction du père d'Akatsuki lorsque cette même situation s'était produite. Craignant que celle ci se reproduise, Aika ralentit du mieux qu'elle pu afin de retourner a sa position initiale. Ce simple "accident" eut l'effet de faire envoler tous les doutes de l'esprit de la jeune fille bien qu'il n'y ait aucun lien entre les deux. Si Akatsuki avait vu cette fausse manœuvre, il ne semblait pas afficher un mécontentement ou le lui reprocher, ce qui fit croire a la servante qu'il n'avait pas remarqué. Peut-être était il trop concentré à invectiver mentalement le pensionnat, elle l'avait bien entendu prononcer le mot "minable" sur un ton peu enthousiaste quelques instants auparavant. Ce qui lui donnait le sentiment d'être dans le vrai.

Bien avant qu'elle ne trouve quelque chose de convenable à dire, elle vit qu'Akatsuki s'approchait un peu plus du mur du couloir. Constatant qu'il étaient arrivés d'une manière ou d'une autre aux dortoirs, elle porta plus attention a ses actions. Elle ne voulait surtout pas entrer dans la chambre sans en connaitre le numéro. Aika fut contente d'y trouver aussi le nom de son maitre, elle n'aurait pas à mémoriser un banal numéro de porte. Akatsuki entreprit d'ouvrir la porte, laissant aux yeux d'Aika l'occasion d'entrevoir une vaste chambre. Elle hésita tout d'abord a y entrer, observant si son Maitre allait passer avant elle. Cependant la voix de celui-ci se fit entendre.


- Nous y sommes arrivé, après toi Aika... Tu as le reste de la journée pour visiter les lieux et défaire tes valises. Je serai probablement dans la chambre de toute manière...

Le dilemme de la jeune adolescente prit aussitôt fin, une demande avait été lancé. Aika ne perdit pas de temps a accomplir la volonté d'Akatsuki, bien qu'elle inclina la tête en guise de respect et d'obéissance en passant devant lui. Lorsque sa valise fut libéré de l'emprise du garçon, Aika observa un peu mieux la chambre afin de déterminer son lieu de repos. Elle n'allait surement pas déranger son maitre durant la nuit, ni occuper son lit... Donc elle repéra les effets personnel du jeune homme et détermina sans problème le lieu recherché. Bien qu'elle n'ait pas le désir de fouiller les tiroir du maitre, éventuellement elle serait de corvée de lessive. Donc si elle tombait malencontreusement sur ses affaire durant le rangement de sa valise, elle se disait que peut être lui aussi verrait les choses de la même manière. Elle entreprit donc d'organiser son rangement en commençant par ouvrir sa valise.

Cela ne lui prendrait pas très longtemps, considérant le peu d'effets qu'elle avait emporté -où simplement le peu de chose qu'elle possédait-. Aika décida qu'il serait bien plus profitable de débuter une conversation en même temps. Après tout, ils ne s'étaient pas vu depuis quelques mois, elle était sure qu'il avait des choses à lui dire, à expliquer ou à raconter. C'est donc la raison pour laquelle Aika fit une première tentative de conversation, espérant le succès.


- Si je puis me permettre de vous demander, en quoi consiste votre horaire quotidien ? Avez vous des préférences sur l'heure du réveil et des repas ?

Bien évidemment, elle avait bien plus de question que cela. Elle pensait aussi qu'entre le manoir et le pensionnat Akatsuki voudrait des choses particulières ou différentes. Malgré le nombre considérable de choses qu'elle voulait obtenir son avis, elle préférait demander un petit peu à la fois, histoire de ne pas irriter son maitre ou d'avoir l'air surexcitée...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est là que tout commence...

Message par Akatsuki Shirotsume le Jeu 8 Jan - 8:48

Puisqu'elle lui prit la valise d'entre les mains, il l'observa longuement tout en refermant la porte derrière lui, profitant pour la barrer et afin de ne pas se faire déranger. Puis il se dirigea vers le bord de la fenêtre qui était déjà ouverte, où il retourna s'assoir en ayant reprit le livre de conte sur les vampires du 16ème siècle. Il devait se l'avouer, les comportements restaient quasiment tous les mêmes. Mais ce qu'il aimait dans se genre de livre, était le fait que son père venait de se temps là. De sa position pas vraiment dangereuse pour un vampire, il posa son regard bleuté sur Aika quand celle-ci lui demanda son horaire général.

- Deux heures avant le premier cours, quand j'arrive à me lever... Vers le couché du soleil...

Évidemment, arriver à se lever était un grand mot. Il manquait parfois des cours, les premiers surtout, car il était une lenteur terrible en se levant. Mais cela était un fait que Aika connaissait déjà depuis deux ans. On pouvait comparer Akatsuki à un reptile à sang froid sans que cela lui bronche un sourcil de travers.

- Ensuite des cours, j'ai des activités au dojo pour deux heures de temps.

Il continuait visiblement de lire entre ses paroles, prenant son temps afin de ne pas trop la brusquer vue qu'elle semblait bien occupé par la valise. Il referma lentement son livre et se redressa sur ses pieds. Il vint vers sa petite étagère pour y glisser un livre parmi les t'en d'autres qui y reposait.

- Je me douche, prend un repas et me couche avant le lever du soleil..

Il marcha lentement vers Aika par la suite, passant derrière son dos sans faire de bruits. Puis il la saisit doucement par la taille, le bras la tenant vers l'avant. Il l'approcha contre son corps lentement, sa tête s'approcha par la suite du cou de celle-ci, reniflant la douce fragrance qu'elle pouvait bien dégager. Il ouvrit les lèvres lentement, laissant sa langue glisser dans le cou d'Aika lentement avant d'arrêter. Regardant une proie trop facile entre ses bras et trop près de ses crocs. Il la relâcha doucement ensuite, retournant devant celle-ci pour lui caresser le bord de la joue.

- Un jour je ne saurai plus apte à me retenir Aika... Se jour là, tu seras mienne pour l'éternité.

Le regard posé dans celui de sa servante, on pouvait remarquer que ses yeux avaient pris une teinte rouge sang. La tentation trop grande était une des choses auquel Akatsuki arrivait parfois à mal contrôler. Bien qu'elle serait à ses côtés malgré cet avertissement banal, puisque toute sa famille restait un enjeu. D'un autre côté, son père avait offerte cette jeune demoiselle à lui dès le premier jour, bien qu'elle en savait encore rien.
avatar
Akatsuki Shirotsume
† El Dom Juan †

Masculin Nombre de messages : 105
Age : 31
Où es-tu ? : Derrière toi...
Pouvoirs : Jouer dans l'eau et dans la glace...
Date d'inscription : 13/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://ethernia-hyel.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est là que tout commence...

Message par Invité le Jeu 8 Jan - 9:53

~ Un mensonge ... propulsant ... destin autrefois ... Alors ... paradis ... ferme ses portes, l'âme de ... dérive ... dans les abîmes... Un ... songe ... victime ... son destin ... ~

À chaque intervalle séparant les explications de son maitre, des images se succédait dans l'esprit de l'adolescente. Brouillée, indescriptible. Accompagné d'une voix étrange, familière...

Elle n'avait raté aucun des mots prononcé par Akatsuki, cependant les paroles qui résonnaient encore dans son esprit ne faisaient aucuns sens. Elle trouva bien pénible cette situation. Quiconque lui faisait cette farce n'était absolument pas drôle. Elle avait déjà entendu parler des étrange capacité des vampires, mais de là à ce que l'un d'eux lui transmette ces images et cette voix, Aika trouvait cela absurde et elle trouvait que cette comédie n'avait aucun goût, aucun sens. Désirant questionner Akatsuki a ce sujet, croyant qu'il en savait quelque chose -peut être était il le coupable, qui sait- elle voulut se retourner en sa direction. Très peu de temps s'était écoulé entre la réponse du maitre et le mouvement que voulait faire Aika afin de lui faire face, mais Aika n'eut pas même le temps de cligner des yeux qu'il avait passé le bras autour de sa taille. Surprise d'ainsi se voir dans cette position anormale, Aika ne sut comment réagir. Elle ne sut pas quoi penser, un peu comme si sa tête s'était vidé de toutes utilité et refusait de laisser quoi que ce soit se produire entre ses deux oreilles. Simplement dit, elle en était paralysée.

N'ayant qu'une faible connaissance des coutumes et des mœurs vampirique, la servante était loin d'ignorer l'acte de la morsure de ceux-ci. Un frisson glacial la parcourut tout entière lorsqu'elle sentit contre sa nuque la langue humide d'Akatsuki. "vais-je me faire mordre" pensa t'elle alors, bombardée de doutes. "Non ! je ne peux pas me faire mordre, je ne veux pas devenir... Père ne me pardonnerait jamais...". La jeune fille ravala sa salive, tentant de son mieux de calmer son cœur qui battait la chamade. Elle réalisait encore une fois à quel point elle était sans défense, à quel point elle était faible, à quel point sa volonté était basse. Aika maudit alors toutes les divinités de lui avoir donné une telle vie, sous le contrôle, sous la menace, toujours dans le doute, loin de ceux qu'elle aimait... Elle sentit l'étreinte du garçon se défaire bien plus qu'elle ne le vit. Sa vision était embrouillée par la peur...

Puis devant son regard apparurent deux yeux a l'allure à la fois intimidante et sauvage. D'un rouge inquiétant et quelque peu macabre. Ceux d'Akatsuki ! Il la semblait la fixer intensément, prononçant des mots qui, sur le coup, furent interprété pour un grondement d'animal. Étrangement, Aika comprenait le sens des "grognements".

Elle aurait bien répondu, exprimé son refus, voire même reculé de quelque pas. Mais elle était comme hypnotisée par les yeux du vampire. Et puis, comment aurait il interprété ses gestes ? Aurait il prit son refus comme une marque de rébellion ? Aurait il confondu son recul pour une tentative d'évasion ? Aurait il prix la moindre de ses paroles comme signe qu'elle lui tenait tête ? Aika était trop effrayée des conséquences pour se permettre d'avoir L'AIR effrayée.

Elle se forçait donc pour garder une apparence calme. bien qu'en elle il soit des plus évident qu'elle avait perdu tout sens communs. Elle ne souhaitait pas donner son approbation, mais en agissant ainsi, inconsciemment c'était ce qu'il se produisait. Elle remarqua alors qu'elle avait laissé tomber un sous-vêtement féminin sur le sol et s'empressa de le ramasser. trop heureuse d'avoir ainsi une excuse véritable lui permettant d'échapper au regard direct du jeune homme. Sa voix tremblait légèrement, mais elle était incapable de la contrôler mieux que cela lorsqu'elle enchaina sur ses prochaines questions.


- A... Avez vous une... préférence sur la mé-éthode de réveil ? Dé, Désirez-vous ma préésence a vos cotés lors ddu temps passé au dojo ? Pou-our les repas, les prenez-vous a votrre chambre ou à la cafétéria ?

~ ... songes oubliés ... ... ... ... ... enfant ... perdue ... chemin d'épines ... ... ... ... ... du sang ... ... le jour où la nuit règnera ... ... ... mais ... ~

Les derniers mot compréhensible qui résonnèrent dans l'esprit de la servante. Mais ils ne faisaient toujours pas de sens. Elle ne comprenait pas la signification, et son maitre ne semblait pas avoir remarqué de présence autre qu'eux deux dans la chambre. Il ne semblait pas non plus se jouer d'elle... Aika décida d,oublier ce moment passager, croyant que la raison était l'épuisement du long voyage en voiture...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est là que tout commence...

Message par Akatsuki Shirotsume le Ven 9 Jan - 7:47

Passant lentement une main dans sa chevelure vers l'avant, il cacha lentement son regard de celui d'Aika. Comment pouvait-il se dire le fils d'un grand noble s'il tombait sous le charme d'une simple humaine. À moins qu'il la rende comme lui, cela règlerait du moins la chose et l'odeur enivrante d'humains autour et partout dans le pensionnat. Entendant la voix qui était quelque peu différente d'Aika, il retira lentement sa main qui cachait son regard. Il l'avait probablement envouté par son charme l'espace d'un instant, se qu'il n'aimait pas vraiment quand cela arrivait, peu importait la personne. Le rouge des yeux vira vers le pourpre avant de reprendre son teint bleuté. Soupirant brièvement, il marcha lentement vers son lit tout en si écrasant, sur le ventre.

- Je vais pas en cours se soir, donc tu reste avec moi.

Cela n'était pas particulièrement un ordre, quoi qu'elle pourrait le voir ainsi. Sa journée avait été trop complète mentalement, parler avec son père, revoir sa servante et il tenta de la mordre! Décidément, les deux dans la même journée ne lui faisait pas tellement, à croire qu'il avait hâte que son père meurt au plus vite. Il ramena ensuite ses bras sous une des nombreuses oreillers, tournant son regard quelque peu neutre vers Aika. Bien qu'il avait mentionné un peu avant qu'elle pouvait visiter les lieux, l'avoir à ses côtés le détendrait bien plus. Surtout qu'il ne voulait pas qu'elle tombe sur un autre vampire par mégarde.

- Je fait une sieste avant le dojo, donc repose toi également...
Le voyage a probablement été long et à te connaitre, pas reposant n'est-ce pas?


Le regard du profond des océans restait encore posé sur la jeune demoiselle. Mais on pouvait remarquer que les paupières du jeune vampire se fermait lentement. Sans vraiment attendre qu'elle lui répond quoi que se soit. Dans tous les cas, elle pouvait au minimum fouiller les environs sans faire trop de bruits, ou même allez se coucher aux côtés de son maitre. Et puisque la chambre en t'en que tel semblait bien propre, elle n'aurai pas grand chose à faire pour tuer le temps.
avatar
Akatsuki Shirotsume
† El Dom Juan †

Masculin Nombre de messages : 105
Age : 31
Où es-tu ? : Derrière toi...
Pouvoirs : Jouer dans l'eau et dans la glace...
Date d'inscription : 13/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://ethernia-hyel.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est là que tout commence...

Message par Invité le Ven 9 Jan - 9:17

Avec tous ces événements, Aika ne savait plus comment réagir. Certes pas irritée, elle était cependant bien découragée et un tantinet déprimée. Elle avait simplement acquiescé après s'être tournée face a lui afin de démontrer son approbation aux conseils et demandes de son maitre. Elle avait grand besoin de repos, surtout si la fatigue commençait à lui jouer des tours. Aika attendit qu'il ferme les yeux avant de se remettre a ranger ses effets personnel. Lentement, silencieusement, la servante passait de droite a gauche. Accrochant sur des cintres les quelques robes emportés. Disposant dans les tiroirs correspondants ses sous-vêtements ainsi que son matériel de coiffure. Elle se rendit alors compte qu'elle avait oublié d'emporter son livre favoris. Cela signifiait qu'elle allait devoir trouver un nouveau moyen d'occuper ses temps libres (par exemples lorsqu'elle devait attendre quelque part, ou juste avant de dormir.). Aika soupira doucement avant de ranger la valise maintenant vide dans l'armoire, juste sous ses robes. L'adolescente dirigea son regard sur le visage d'Akatsuki. Il semblait si épuisé, endormit profondément. Elle s'approcha du lit sans faire de bruit et vint s'accroupir juste devant son maitre. Afin de vérifier s'il dormait véritablement, elle passa doucement la main devant ses yeux... Un moyen peu utile, puisqu'il lui suffisait de garder les yeux fermé, mais au moins de cette façon elle ne le réveillerait pas s'il était vraiment assoupi.

Aika se releva ensuite et tourna le dos a Akatsuki. Elle avait préparé sa chemise de nuit au préalable, juste après que le garçon ait fermé les yeux. Elle n'était toujours pas rassuré concernant le sommeil de celui-ci, mais ce n'était pas la première fois qu'ils devaient partager une chambre. Elle aurait simplement été embarrassée de devoir se changer sous son regard, d'où sa vaine tentative de savoir s'il dormait ou pas. La jeune fille retira donc sa robe noire pour l'apposer sur le dossier de la chaise provisoirement. Ensuite elle souleva une jambe afin d'enlever son soulier et son long bas-collant, puis fit de même avec l'autre jambe. Elle était désormais en sous-vêtement, qui consistait en une simple petite culotte. Du haut de ses quatorze ans, Aika commençait tout juste à avoir des formes plus féminine, plus mature, ce qui expliquait l'absence d'un soutien-gorge. Après avoir déposé ses bas sur le banc de la chaise, elle entreprit d'enfiler sa chemise de nuit. Toute simple, elle était de couleur blanche opaque. Orné de petite dentelle au bas, elle lui arrivait juste au dessus des genoux. Elle ne comportait pas de collet, ayant a la place deux bretelles fines.

Une fois qu'Aika avait mit sa tenue de nuit, elle plia sa robe et ses bas pour ensuite les mettre dans la pile de lavage. Elle aperçu alors que sa corvée de lessive allait sans doute se faire le lendemain ou le surlendemain. La servante sentit son cœur se bomber de fierté a l'idée qu'elle arrive juste en temps pour être des plus utile a son maitre. Elle alla ensuite déposer ses petits souliers a coté de la porte de la chambre. Mais ici s'arrêta l'assurance qu'elle avait. Il ne restait plus rien à faire, bien qu'elle soit épuisée, elle aurait préféré rester éveillé un peu plus longtemps. Aika constata également qu'un seul lit était disposé dans la chambre. Elle qui croyait en avoir aperçu deux en entrant se voyait maintenant en proie a un léger problème.

En effet, son maitre dormait déjà sur ce lit. Aika s'approcha craintivement, observant un peu tout autour afin de s'assurer que son esprit ne lui jouait pas de mauvais tours. Sous la lueur paisible du ciel étoilé qui filtrait sournoisement à travers la fenêtre, elle dut se rendre a l'évidence. Sa fatigue avait a présent raison d'elle, désormais soulagée qu'il n'y ait rien a nettoyer ou a ranger de plus pour la journée. Aika ne voulait pas déranger Akatsuki, elle se tenait devant le lit hésitante et angoissée. Elle décida finalement de vérifier l'heure et de se glisser délicatement dans le lit, de l'autre coté d'Akatsuki. Elle faisait son possible afin de ne pas trop faire bouger les draps ou le lit, pour rien au monde elle ne voulait que son maitre soit déçu de se faire réveiller trop en avance. Il restait encore quelques heures avant que le garçon n'ait a se rendre au dojo -si Aika avait bien comprit le résumé donné- et elle voulait qu'il se sente en forme. Déjà reconnaissante qu'il ait choisit de rester et de dormir afin de permettre a la servante de se reposer, elle ne pouvait pas demander mieux. Encore moins faire son ingrate et ainsi gâcher la chance offerte.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est là que tout commence...

Message par Akatsuki Shirotsume le Ven 9 Jan - 12:04

Akatsuki attendit lentement qu'elle vienne se coucher par elle même. Cela prit une dizaine de minutes avant qu'elle ose y poser le corps. Vraiment durant se temps, il aurait pu s'endormir réellement et sans problèmes. Il combattait l'envie de dormir en pensant à sa sœur qui était rendue toute seule avec son père au manoir. Disons qu'il n'aimait pas trop s'imaginer cela, plus de rigueur envers sa petite sœur, quoi que cela ne lui ferait assurément pas de tord. Malgré qu'il la protégeait souvent inconsciemment et bien souvent, maintenant il ne pouvait pas. À moins qu'il déciderait également de la transférer dans le pensionnat actuel, se qui pouvait être probable.

Quand elle fut dans le lit, il la sentait bouger légèrement pour se mettrait dans une position quelconque. Évidemment, cela lui donna le goût d'ouvrir les yeux, ce qu'il fit pour l'observer tranquillement. Il sourit légèrement avant d'agripper la taille de la jeune demoiselle, mais puisqu'il n'était pas sous la couverture, elle resterait prise dans le drap. Mais le geste en soit était quand même pas trop brusque, le bras d'Akatsuki restait autour de la taille, bien que pardessus la couette. Et d'un autre côté, il était rendu tourné vers Aika, pas si loin que cela de sa tête ou plutôt de son cou. Il s'approcha doucement de son corps, s'installant plus sagement ensuite.

Puis les minutes s'écoulèrent, il avait refermé les yeux dans une position qu'il appréciait. Comme les rares fois où sa sœur était venu le rejoindre dans son lit quand ils étaient plus jeunes. Après quoi, l'adolescence avait apparu chez Akatsuki et il avait un peu plus changé pour son père. L'attachement envers sa sœur était donc plus petit et ils se voyaient eux-même moins souvent. Sans une mère pour rassembler la famille de trois, on pouvait croire que tout le monde vivait séparément. Outre durant l'heure des repas, où tout le monde se devait d'être présent et sans une minute de retard. Le père disant que la ponctualité guidait le monde, surtout en affaires.

Mais les pensées d'Akatsuki finirent par se transformer par un rêve paisible. Il souriait d'une douceur incomparable de quand il était réveillé. Plus serin que cela, on pouvait bien mourir. Le bras autour d'Aika était également plus mou, se qui ne l'empêchait plus de bouger plus librement au besoin. Elle pouvait entendre la respiration de son maitre pas si loin de son oreille. Quoi qu'il en soit, il dormait à présent pour de bon, se ferait-il réveiller à la bonne heure par Aika ? Cela reste une autre histoire.
avatar
Akatsuki Shirotsume
† El Dom Juan †

Masculin Nombre de messages : 105
Age : 31
Où es-tu ? : Derrière toi...
Pouvoirs : Jouer dans l'eau et dans la glace...
Date d'inscription : 13/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://ethernia-hyel.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est là que tout commence...

Message par Invité le Ven 9 Jan - 12:56

Suite au geste d'Akatsuki, Aika dut retenir un petit cri de surprise. Quelque fois il lui "flattait" la tête, d'autre il lui tenait la main, à certains moment il allait même jusqu'à lui biser le front. Mais Aika sursauta à cette marque d'appréciation -comprenons nous, elle le croyait endormi-. Après avoir poussé un bref et doux soupir de soulagement, la servante patienta. Ses yeux marrons posés sur le mur a l'autre bout de la pièce. Aika s'était retrouvé dos à son maitre grâce au pur hasard, elle sentait le souffle chaud du garçon sur sa nuque alors qu'il sombrait lentement dans le sommeil. Elle se serait aussi endormie si ce n'était de la position inconfortable dans laquelle elle se trouvait en ce moment. Surtout puisqu'elle ressentait une pression trop forte aux reins ainsi qu'aux pieds de la part des draps, ce qui rendait son sommeil impossible. Bien qu'elle puisse énoncer son inconfort a Akatsuki, elle choisit de plutôt le laisser s'endormir en paix. L'adolescente pouvait ensuite facilement se déplacer sans nuire d'une quelque façon que ce soit a son maitre.

Elle le sentit se rapprocher encore un peu, puis après un certain temps constata qu'il s'était finalement endormi. Délicatement, elle souleva le bras du garçon pour se retourner face à lui. En deux mouvements, elle parvint a dégager ses reins, ses pieds, le drap et a remettre le bras d'Akatsuki là où il l'avait posé. À la différence qu'elle avait désormais le front légèrement appuyé sur la poitrine du jeune homme et donc qu'elle n'était plus de dos. Dans cette position, Aika entendait -faiblement mais surement- le battement de cœur de son maitre assoupi. Le rythme constant agissait comme un calmant puissant en cet instant. À peine deux minutes s'était écoulés qu'elle dormait profondément. Tout le stress accumulé durant la journée ainsi que toute l'angoisse et les craintes s'envolèrent comme par magie.

Durant la nuit, l'adolescente fit un rêve étrange concernant un cochon rose, un arbre, un grand pré et quelque chose ressemblant a une poupée. Un rêve enfantin en toute somme. Cependant toutes les bonnes choses ont une fin, Aika fini par se réveiller, bien qu'elle aurait préféré continuer de dormir et connaitre la suite de son rêve. L'horloge la plus proche affichait deux heures moins le quart. Puisqu'il faisait encore bien sombre dans la chambre, elle en déduit qu'il était temps qu'elle se lève afin de s'habiller et de réveiller son maitre.

Aussi doucement que possible, puisqu'il avait encore un peu de temps pour dormir -un bon trente a quarante cinq minutes si Aika ne se trompait pas- Aika sortit du lit en évitant de son mieux de le réveiller. S'il avait été dérangé, l'adolescente choisit de ne rien dire afin de signifier qu'il n'était pas encore l'heure pour lui de sortir du confort de ses rêves. Aika se posa alors la question a savoir si les Vampires aussi avaient des rêves et des cauchemars durant leur sommeil. Sans l'aide direct d'Akatsuki, elle se dit qu'elle ne trouverait sans doute jamais la réponse seule. La servante se dirigea donc vers l'armoire afin d'en retirer les vêtements du jour. Après avoir choisit une robe semblable a celle de la veille, comportant cette fois un large collet orné de dentelle blanche sur un teint noir uniforme, Aika se prit également de nouveaux sous-vêtements ainsi qu'une paire de collants presque neufs. Puisqu'elle n'était pas pour se balader en chemise de nuit en public, elle chercha cette fois une douche relié a la chambre. S'il y en avait une, elle ne trouva pas -manque de connaissance ou de chance peut être?-. Elle se replia donc sur la robe de chambre qu'elle avait emporté. Empoignant ses vêtements et ses accessoires de douches, Aika sortit sans faire de bruit en quête des douches.

Elle ne rencontra personne, étrangement, ce qui la retarda de quelques minutes puisqu'elle dut aussi chercher l'emplacement elle-même. L'adolescente revint donc vingt-trois minutes plus tard dans la chambre, habillée, les cheveux séchés et coiffé, accessoirisé d'un ruban plat noir. Elle s'empressa d'aller remettre sa robe de chambre dans l'armoire et de ranger son matériel de bain.

Aika s'approcha ensuite du lit, a pas feutré. Ne brusquant rien, croyant ne pas l'avoir réveillé -et surtout espérant ne pas l'avoir réveillé- elle prit place assise juste a coté de lui. La servante posa doucement la main sur l'épaule du garçon après s'être assuré qu'il était bel et bien deux heure quinze du matin. Il aurait ainsi amplement le temps de se rafraichir avant de se rendre au dojo. D'une voix se voulant basse et réconfortante, elle prononça les paroles suivantes.


-Maitre, l'heure de se lever est arrivé. J'espère qu'elle vous convient, j'ai pensé que vous aimeriez vous rafraichir avant votre visite au Dojo.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est là que tout commence...

Message par Akatsuki Shirotsume le Sam 10 Jan - 7:03

Se faisant bousculer légèrement l'épaule, Akatsuki sorti du pays des rêves en observant lentement la belle vue devant son regard, Aika. Mais comme il était pas le genre à se lever rapidement au contraire, il saisit Aika entre ses bras en l'amenant littéralement dans le lit, dans son emprise. Une fois prise, il la serrait doucement contre son torse, un endroit où elle s'endormait toujours depuis quasiment deux ans. Il fallait dire que sa sœur serait jalouse à connaitre cela, il devait donc garder tout cela pour lui aux risques et périls. Mais il avait encore les yeux ouverts, le regard porté vers Aika, observant l'habit auquel elle s'était décidé de porter.

- On ira au centre-ville demain, tu auras besoin d'un soutient-gorge.

Sur le coup, il la relâcha finalement et doucement pour se redresser du torse. Évidemment, elle reposait à présent sur les cuisses du jeune vampire. Il la prit donc dans ses bras pour se lever et la déposa doucement les pieds au sol ensuite. Elle fut une petite princesse l'espace de quelques secondes. Mais à bien repenser ses paroles, il était bien vrai qu'elle en aurait besoin d'un, une poitrine bien qu'en plein développement pouvait frotter la peau et l'échauffer. Quoi qu'il ne si connaissait pas spécialement en lingerie féminine, il en avait vue un rayon dans divers magazines que ses 'amis' lisait dans l'établissement scolaire. Puis il s'étira tranquillement, les bras écarté dans les airs pendant une trentaine de secondes.

- Tu voudrais me laver ?

Évidemment, il adorait la taquiner et si elle ne refusait pas cela, il serait aux anges. Quoi qu'il en soit, cela était encore une fois pas très autoritaire comme demande. À mieux le connaitre, cela n'était pas non plus la première fois qu'il disait cela à Aika. L'idée de la voir rougir, de faire bouillonner le sang dans les veines de l'humaine était exquis. Il retira lentement se qu'il portait, doublet, chemise ensuite de quoi s'était le reste sauf les boxeurs. Il alla vers l'armoire prendre une robe de bain noire et l'enfiler. Il semblait évident que depuis les derniers mois, il avait prit soin de lui-même sans vraiment d'aide. Par contre, il pouvait à présent prendre cela plus relaxe, la laissant ramasser derrière lui.

- Allons y, Aika-chan.

Il sorti lentement de la chambre, prenant un petit panier contenant son nécessaire pour sa douche quotidienne...
avatar
Akatsuki Shirotsume
† El Dom Juan †

Masculin Nombre de messages : 105
Age : 31
Où es-tu ? : Derrière toi...
Pouvoirs : Jouer dans l'eau et dans la glace...
Date d'inscription : 13/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://ethernia-hyel.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est là que tout commence...

Message par Invité le Sam 10 Jan - 7:51

Cette fois ci Aika vit le geste venir. Elle put donc réagir de pair avec lui, évitant les mauvaises surprises et les accidents -comme un coup de coude dans l'œil par exemple-. Si la poitrine d'Akatsuki était confortable et rassurante la nuit, elle était chaleureuse et accueillante le jour. Si la servante ne se sentait pas obligé de servir le garçon, sous la constante menace de ruiner la vie et les efforts de son père, elle serait tombé amoureuse de lui depuis bien longtemps. Ô combien ces étreintes lui avaient manqué durant ces deux derniers mois. Puisqu'elle sentait le regard de son maitre se déplacer sur elle, Aika voulut se redresser, malheureusement pour elle, il laissa échapper un commentaire embarrassant. Par chance ils étaient en privé dans leur chambre.

Les joues de l'adolescente s'empourprèrent légèrement, ses pensées se faisant envahir par la gêne. Comment pouvait il dire une telle chose aussi naturellement ?! Bien qu'elle était reconnaissante qu'il offre ainsi de l'accompagner au centre-ville, elle ne pouvait absolument pas laisser un tel commentaire filer. Certes sa servante, mais une jeune damoiselle avant tout. Aika voulut lui signifier que la situation la mettait très mal à l'aise, mais encore une fois elle n'en eut pas l'occasion. Sitôt la bouche ouverte afin de prendre parole, Akatsuki se redressait. L'espace d'un instant, elle vit le garçon la soulever et la reposer doucement sur le sol. Aika crut rêver, elle croyait qu'elle s'était rendormie. C'était pour elle une vision du paradis. Comme si tout autour du visage de son maitre tombaient de multitudes d'étoiles, comme si leur cœurs battaient a l'unisson, comme si elle venait de trouver l'amour de sa vie. Puis il la relâcha, Aika revint sur terre. Afin de reprendre ses esprits fermement, la jeune fille de quatorze ans secoua vivement la tête avant de s'éloigner d'un pas en arrière. Elle laissait désormais la place au garçon afin qu'il puisse convenablement se lever et s'étirer.

Vint alors la question provocatrice d'Akatsuki. Aika paniqua presque aussitôt la phrase entamé. Son visage s'enflamma presque sur le coup, elle pinça le nez et fronça les sourcils, faisant face a son maitre. C'est les mains sur les hanches et un air se voulant plus ou moins indignée qu'elle s'offusqua.


-Maitre ! Ne me demandez pas l'impossible ! Je veux bien vous frotter le dos et vous aider a vous laver les cheveux, cependant cela se termine là. Combien de fois devrais-je vous expliquer que je ne peux pas vous laver tout entier ? (remarquons ici qu'Aika n'a pas comprit l'allusion complète...)

Il semblait bien plus se moquer d'elle cette fois ci que les autres. Surtout a le voir agir par la suite. Ici venait de se produire une des scènes les plus souvent répétées. Par contre elle n'eut pas le temps de continuer sur sa lancé, puisque son maitre se déshabillait. Un par un, Aika s'empressa d'attraper les morceaux de vêtements en plein vol pour les ranger proprement dans le panier prévu a cet effet. Elle eut tout juste le temps de soupirer de façon faussement découragé avant qu'il ne lui ordonne de le suivre. C'est donc avec Aika sur les talons qu'ils se dirigeaient vers les douches.

Une fois sur place, Aika entra à la suite du garçon, le dépassant ensuite afin de se diriger vers les robinets après avoir empoigné un petit baquet rond. Elle retroussa ses manches et sa jupes de façon a ne pas les mouiller, grâce a une ficelle la servante attacha aussi ses vêtement pour ne pas qu'ils retombent. Comme a son habitude, elle fit couler l'eau quelque peu, passant sa main sous celle-ci afin d'en déterminer la température. Une fois que l'eau fut à une tiédeur convenable, elle en remplit le baquet. Armée d'une éponge, d'un savon et du baquet, elle était prête pour frotter le dos de son maitre. Bien sur, ce ne serait pas immédiatement. Quelque fois il préférait laver ses cheveux avant, d'autres c'était le dos ou le corps. Aika ne faisait que préparer ce dont elle avait besoin en avance.

La servante se redressa ensuite pour se tourner vers Akatsuki. Elle s'efforçait de regarder les épaules du garçon et non son machin ni dans les yeux. Elle savait que si elle croisait son regard elle ne tiendrait pas et paniquerait, de même en valait pour... plus bas. Elle attendait qu'il exprime sa volonté. Surtout que s'il avait dit quoi que ce soit entre la chambre et ce moment précis, Aika n'avait pas écouté...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est là que tout commence...

Message par Akatsuki Shirotsume le Dim 11 Jan - 2:02

Sur le coup de sa question, le visage de sa servante avait enfin prit une vive couleur enivrante. Elle pouvait tellement le laver en entier, quoi qu'il ne la forcerait probablement jamais à en faire autant, outre si elle voudrait quoi. Quoi que la réaction lui avait bien plu, plus qu'elle aurait pu le penser. Mais surtout ce qu'elle disait ou pouvait insinuer était tordant de rire, bien que Akatsuki gardait qu'un simple sourire sur les lèvres. Il était donc évident qu'en quelque sorte, on pouvait lui trouver un air bien moqueur. Mais le plus amusant ensuite était qu'elle partait à l'attraper de tous les vêtements en plein vol. Au moins elle était doué pour un sport particulier, un peu comme le chien à qui on lance un bâton bine haut et loin. Une chance qu'il y ferait pas allusion à haute voix, il se prendrait un coup quelque part ou bien une gifle.

Quand il fut sur place, l'endroit des douches, il retira la robe de bain simplement et continua de marcher lentement, le corps à l'air libre. Puisqu'Aika l'accompagnait, elle ne resterait probablement pas habiller très longtemps non plus. Du moins, il ne dirait pas non à la voir nue dans un tel lieu et avec lui. Mais en observant de plus près Aika, elle semblait que regarder son torse encore une fois de plus, était-elle une obsédée des torses nues? Quoi qu'elle pouvait également éviter son regard ainsi, tout comme la tête d'éléphant à découvert plus bas. Il s'arrêta quelques instants, observant les lieux désertique avant de s'approcher un peu d'Aika, allant lui glisser un bisou dans le cou d'un petit air mesquin mais mignon. Il se tourna et alla s'assoir sur un petit banc non loin, tournant la tête pour l'observer une fois de plus.


- Lave moi en entier.

On pouvait voir un mince sourire aux lèvres du maitre, elle pouvait encore piquer une teinte pourpre ou rosé comme les quelques minutes avant. Le temps du corridor fut par contre bien long et silencieux, se qui avait quelque peu brisé l'atmosphère féérique. Quoi qu'il en soit, il serait tout de même servit d'une manière où d'une autre. Cet ainsi qu'on pouvait apercevoir la blancheur du corps d'Akatsuki, puisqu'il avait le dos à découvert vers Aika, on pouvait même le trouver légèrement bleuté par moment, sa chevelure ayant les même traits autant que ses yeux autant plus profond que les océans.
avatar
Akatsuki Shirotsume
† El Dom Juan †

Masculin Nombre de messages : 105
Age : 31
Où es-tu ? : Derrière toi...
Pouvoirs : Jouer dans l'eau et dans la glace...
Date d'inscription : 13/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://ethernia-hyel.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est là que tout commence...

Message par Invité le Dim 11 Jan - 4:15

Aika, debout devant l'héritier des Shirotsume, ne s'attendait vraiment pas à ce qui suivit. Le garçon vint vers elle après avoir observé les alentours, comme s'il craignait être observé. Pour sa part, la servante sentait sur son échine un vent glacial. Les intentions du vampire ne se révélèrent qu'une fois accomplies. Aika se demanda pourquoi elle croyait qu'il allait la mordre a chaque fois qu'il s'approchait d'elle ainsi. De multiples réponses lui vinrent a l'esprit, mais aucune ne semblait lui plaire. Le fait qu'il soit nu et aussi proche d'elle fit frissonner Aika. La jeune fille était loin de désirer quoi que ce soit au niveau charnel, la raison était évidente : elle n'était âgée que de quatorze ans après tout ! Une fois qu' Akatsuki en eut terminé avec la bise dans le cou, la servante le vit s'éloigner pour aller s'asseoir sur le banc le plus proche.

Comme il était dos à elle, Akatsuki dut tourner la tête vers sa servante. Le blanc de sa peau laissait toujours Aika perplexe. Certes, il était de la race des vampire et ne pouvait donc pas profiter de tous les bienfaits du soleil. Elle ne put s'empêcher de constater que malgré son appartenance humaine, Aika commençait également à blanchir de la peau. Cruelle vérité que voilà, c'était quelque chose qui devait se produire... au service d'un vampire. Puis le garçon reprit la parole. Cette fois Aika n'y vit aucune altération, aucune intonation moqueuse ni de sourire. C'était un ordre complet et très clair. Ce fut comme si la servante recevait une baffe en plein visage. Aucune porte de sortie, aucun moyen de remettre en question l'ordre. Aika détourna le regard et dit d'une voix où se lisait une certaine déception...


-Oui, maitre.

Sans regarder le garçon directement, Aika prit le petit baquet d'eau savonneuse ainsi que son éponge avant de s'avancer vers son maitre. Elle posa les accessoire sur le sol, juste a coté d'Akatsuki. Aika trempa l'éponge dans l'eau, prenant bien soin de l'imbiber de savon et commença à laver le dos de l'adolescent. Elle y allait lentement, avec une douceur accentué. Profondément dans son esprit la servante souhaitait étirer le moment suffisamment longtemps pour que le garçon décide de laver le reste tout seul. Sans s'en rendre compte, la jeune servante se mordait la lèvres inférieur, extériorisant son malaise décuplant de seconde en seconde.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est là que tout commence...

Message par Akatsuki Shirotsume le Dim 11 Jan - 8:07

Après la réponse positive de sa servante, il eut un léger soupire presque muet d'exaspération. L'avoir entendu aurait été possible si elle n'aurait pas patauger les mains sans l'eau au même moment. Mais une fois qu'elle approcha avec la fameuse éponge, Akatsuki se retourna lentement en lui prenant la main, celle d'Aika. Puis il s'approcha tranquillement d'elle, allant lui voler un baiser de ses lèvres en se penchant. Il était évident que le regard d'Akatsuki, les yeux d'un bleu marin, étaient fixés dans ceux de l'humaine. Le moment qui durait une éternité pour sa part, puis il détacha lentement ses lèvres de ceux d'Aika.

- Appel moi Akatsuki-sama, on est pas au manoir et je n'aime pas me faire appeler maitre.

Sa main tiède se posa sur la joue d'Aika, lui caressant tranquillement et avec une certaine tendresse. Le regard toujours posé sur celle-ci, il glissa une simple main pour cacher son sexe, quelque chose auquel elle était encore bien gênée. Quoi que la pudeur d'un vampire était faible, surtout celle d'Akatsuki qui aurait pu se promener nue à journée longue. Du moins, cela aurait été se qu'il ferait si son père ne serait présent au manoir. Sans lui lâcher la joue, d'autres paroles sortirent d'hors de la bouche du jeune adulte.

- Certaines choses changerons ici tout compte fait... Dont prendre mes ordres moins au sérieux... Je vais pas partir à pleurer pour appeler père, si tu vois où je veux en venir... Ni même l'appeler tout court, par ailleurs, tu peux toujours écrire ou téléphoner à ta famille. Des nouvelles chez les humains doivent faire plaisir un peu et je crois que tu parlerais des heures durant.

Dire qu'il en disait autant tout en étant nue, une chance qu'il était plus relaxe dans le pensionnat qu'ailleurs ou bien trop près de son paternel. Il était généralement très tranquille en général par contre, donc cela ne changeait pas énormément même dans l'établissement actuel. Il détourna lentement le regard, se retournant sur le banc et donc à dos d'Aika.

- Tu peux toujours me laver le dos et les cheveux...

Le prenant visiblement moins à coeur, il voulait au moins être propre pour les heures de la nuit à venir. Il glissa lentement une main entre sa chevelure bleuté, le regard observant le plafond quelques instants dans un absentéisme mentale bien présent. Ce n'est qu'après qu'il redescendu le regard vers la pièce, un air plutôt pensif au visage.

- Tu aimerais redevenir libre du choix de tes parents?
avatar
Akatsuki Shirotsume
† El Dom Juan †

Masculin Nombre de messages : 105
Age : 31
Où es-tu ? : Derrière toi...
Pouvoirs : Jouer dans l'eau et dans la glace...
Date d'inscription : 13/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://ethernia-hyel.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est là que tout commence...

Message par Invité le Dim 11 Jan - 9:23

~Ce n'est point ton destin, ce n'est point ton univers. {...} Guidé par un mensonge sur le chemin d'épine {...} Qui es tu, humaine ?~

Cette voix, pourquoi refaisait elle surface ? Cette fois les paroles étaient plus compréhensible, cependant il semblait manquer des bouts de phrases. Le mystère de sa provenance ainsi que sa signification restaient encore irrésolus. De plus, le moment ou la voix choisit de se manifesté fut celui du baiser...

***


Aika ne s'y attendait vraiment pas. Au tout début elle croyait qu'il était insatisfait de sa réaction et qu'il allait afficher son mécontentement d'une façon plus physique qu'avant. Elle eut bien honte d'avoir penser de la sorte, mais le choc qu'elle reçut lorsqu'il posa ses lèvres vampiriques sur les siennes fut suffisant pour lui faire oublier ce détail. La servante voulait se dégager, mais elle croisa le regard de son maitre. Aussitôt que ses yeux rencontrèrent les siens, Aika entendit a nouveau la voix étrange dans sa tête. Il est inutile de dire que cette situation la paralysa toute entière. Ce ne fut que lorsqu'il la relâcha qu'elle se rendit compte de ce qui venait vraiment de se produire.

Akatsuki venait de l'embrasser ! Bien qu'elle ait vu le tout se produire en temps réel, ce n'est que maintenant qu'elle le réalisait. Elle porta sa main sur sa bouche, estomaquée, pendant qu'il continuait de parler et de lui caresser la joue. Était il en train de lui permettre ce que le père d'Akatsuki défendait ? Que signifiait "prendre les ordres moins au sérieux" ? Aika n'en croyait pas ses oreilles lorsqu'il mentionna qu'il n'allait pas appeler son père du tout. En seulement deux minute il venait de démolir deux ans de stress. Les cicatrices psychologique ne partiraient peut être pas entièrement aussi rapidement, mais c'était quand même un soulagement.

Ou plutôt cela DEVRAI l'être. Mais Aika ne comprenait tout simplement pas. Ces dernières vingt-quatre heures n'avait rien de normales. D'abord le discourt du père Shirotsume, puis son transfert au pensionnat. Ensuite vint l'accueil d'Akatsuki et la sieste... Pour finalement en venir au moment présent. Avait elle perdu l'esprit ? Finirait elle par se réveiller de ce long cauchemars ? De plus venait s'ajouter la voix mystérieuse ! Il y avait là bien assez pour qu'elle perde bien plus que l'esprit. Akatsuki se rassit sans qu'Aika n'ai prononcé ne serait-ce qu'un mot. Elle considéra ce qui suivit par un ordre simple et recommença a lui laver le dos. Si le garçon avait la tête dans les nuage, Aika, pour sa part, l'avait dans les vapes. C'est a peine si elle regardait ce qu'elle faisait. Dans de pareils moment, elle fut enseigné de ne simplement pas penser et d'obéir. Que le maitre soit sain d'esprit ou... fou...

Puis...

- Tu aimerais redevenir libre du choix de tes parents?

L'adolescente cessa tout mouvement, elle échappa l'éponge qui tomba avec un bruit d'éclaboussure dans le baquet d'eau. Après tout ce qui venait de se produire, était il en train de la tester, ou était-ce une simple question. Voulait il tuer sa famille !? Qu'importe le véritable sens! Aika, lorsqu'elle retrouva l'usage de son corps, se redressa lentement. Complètement ahurie -encore plus que deux minute auparavant pendant le baiser- elle fit un pas, puis deux vers l'arrière. Elle ne reconnaissait plus son maitre du tout. Poser une telle question dans une situation pareille... C'est au troisième pas vers l'arrière que sa voix résonna faiblement dans la salle de douches, tremblante de tout son corps.


- Qu... Que... Q-Que v... Que voulez-vous... d- ... dire ...par là ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est là que tout commence...

Message par Akatsuki Shirotsume le Ven 16 Jan - 5:14

Et voila qu'après sa question Aika figea sur place en échappant la savonnette. Vraiment cette fille lui réservait toujours une agréable pièce théâtrale. Mais voila ce qu'il aimait le mien, Aika hésitait à parler convenablement, le ton de la voix l'indiquait éperdument. Il fronça légèrement les sourcil en tournant la tête vers celle-ci. Surtout qu'elle voulait tenté de comprendre le sens de ses paroles. Il échappa un bref soupire, il aurait pensé qu'elle aurait pensé un peu sur sa question. Mais semble-t-il qu'elle avait rien pigée du tout depuis le début. Mais il ne lui dirait pas non plus, il préférait grandement qu'elle devine où il voulait en venir par elle-même. Mais voila qu'elle était rendue dans toute ses états et Akatsuki venait tout juste de perdre le goût de continuer et surtout de répondre à cela.

- Laissez faire...

Akatsuki se leva tranquillement, allant se remplir un sceau d'eau tiède chaude pour se le verser sur le corps. Il était un peu déçu d'Aika, se qui s'avérait être une rareté. Surtout pour l'ignorer ainsi et sans vraiment vouloir lui répondre. Après quoi, il se dirigea vers la source d'eau chaude pour entrer dans l'eau de la tête aux pieds. Une fois la tête sous l'eau, il prit près d'une minute avant d'y ressortir pour respirer. Mais une fois ressorti, il déplaça ses cheveux vers l'arrière pour ne pas se bloquer la vue. Il reposa que plus tard son regard vers Aika, qui devait peut-être se sentir mal en quelque sorte. Même s'il savait que c'était de sa faute, car c'était lui qui lui avait posé la question, elle ne lui avait pas donner une bien bonne réponse.

- Rejoint moi dans l'eau... Sans vêtements...
avatar
Akatsuki Shirotsume
† El Dom Juan †

Masculin Nombre de messages : 105
Age : 31
Où es-tu ? : Derrière toi...
Pouvoirs : Jouer dans l'eau et dans la glace...
Date d'inscription : 13/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://ethernia-hyel.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est là que tout commence...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum